Actualités #Covid_19 : #ContactTracing , le #Médecin devient #Chasseur de #Primes

#Covid_19 : #ContactTracing , le #Médecin devient #Chasseur de #Primes

#Coronavirus : 55 euros pour les généralistes qui testeront et identifieront les cas contact.

Édouard Philippe annonçait mardi son très attendu plan de déconfinement reposant sur le triptyque : « protéger, tester, isoler ». Le chef du gouvernement a ainsi promis la réalisation de 700 000 tests virologiques par semaine.

Pour cela, il mise sur la mobilisation des médecins généralistes et des infirmiers libéraux pour réaliser le « travail d’identification et de test de tous ceux, symptomatiques ou non, qui auront été en contact avec des personnes testées positives ».

Afin de valoriser ce travail d’investigation, l’Assurance maladie vient d’ouvrir la possibilité, pour le généraliste, d’appliquer la majoration MIS (30 €) — d’ores et déjà présente dans la convention pour les cas de “consultation initiale d’information du patient et de mise en place d’une stratégie thérapeutique”.

Cette majoration vise ainsi à valoriser « l’annonce du test positif, la prescription des tests pour les cas contacts proches (personnes résidant au domicile du patient), l’information donnée au patient sur les mesures barrières, l’enregistrement dans l’outil “Contact Covid” du patient (sur Ameli pro ndlr) et des cas contacts proches (personnes partageant le même domicile que le patient) », précise la Cnam dans un courrier d’information envoyé aux praticiens dont Le Généraliste a eu copie.

La consultation ou téléconsultation d’un patient testé positif pourra ainsi donner lieu à un acte coté G (25 €) + MIS (30 €) (ou TCG + MIS si téléconsultation), soit 55 €.

Rémunération supplémentaire par cas contact renseigné

Si le médecin va plus loin et souhaite mener le « contact tracing » au-delà de la cellule proche du patient (personnes résidant au même domicile que le patient), il pourra identifier dans le téléservice “Contact Covid” les autres cas contacts, moyennant une rémunération supplémentaire : 2 € pour chaque cas contact avec saisie des éléments de base ou 4 € pour chaque cas contact avec saisie de données plus complètes. Le détail des données à saisir dans chaque cas de figure doit être précisé dans les prochains jours.

Cette majoration MIS, valorisant l’ensemble du processus de prise en charge dans le cadre du Covid, répond à une attente forte des professionnels libéraux, qui estiment que le rôle de première ligne dans leurs prises en charge du Covid-19 a trop peu été salué par les pouvoirs publics.

Les syndicats, prêts à s’investir dans ce travail d’identification dans les territoires, ont toutefois prévenu qu’ils attendaient du gouvernement des moyens à la hauteur de cette mission et notamment des protections (masques, gels, surblouses…).

 

Connected Doctors - Communication digitale et santé pour bâtir ...

 

Cette déclaration est une atteinte au secret médical au même titre que le “certificat d’isolement” que l’assurance maladie souhaite nous voir établir à partir du 1er mai, en lieu et place d’un avis d’arrêt de travail, pour les “personnes vulnérables” et à l’intention de l’employeur (sans que cela ne choque personne apparemment !!! ) nous demandant de trahir par la même occasion le secret médical et de dénoncer aux employeurs les patients ayant un état de “personnes vulnérables” et non de maladie sans préjuger d’une cause ou d’un état permanent.

Mesures liberticides, médecins soudoy2s ,perte de confiance des patients. Tout cela reposant sur des tests non fiables,des présomptions d’immunisation ou de guérison .

Qu’en pense le Conseil de l’Ordre ? … et la CNIL devenue muette.

#ConnectedDoctors.