Confinement Le #vice du discours politique et la #vertu de l’action sanitaire

Le #vice du discours politique et la #vertu de l’action sanitaire

#Covid19 : une chose n’a pas changé, les politiques parlent (beaucoup) mais seule l’action aura un impact sanitaire. Observons donc les effets du #vice du discours politique et la #vertu de l’action sanitaire.

Prologue : « le risque est minime »

 

Le premier tour des élections municipales ce dimanche 15 mars a été maintenu, alors qu’avec un doublement des cas de coronavirus en 72 heures et désormais 4500 personnes contaminées dont plus de 300 cas graves en réanimation, la France a atteint le stade 3 de l’épidémie

 


#OuSontLesMasques ?

Comme le fait remarquer Décision Santé à propos de la conférence de presse du samedi 28 mars,

« La parole politique pour justifier le consensus s’est entourée pour la première fois d’un panel d’experts indépendants. On remarquera à cet égard l’absence des membres des deux comités nommés par le Gouvernement. Ainsi, la Pr Karine Lacombe (Hôpital Saint-Antoine, AP-HP) avait notamment recommandé aux Français de ne pas aller voter au premier tour des élections municipales. »

Les comités d’experts Covid du gouvernement posent de classiques problèmes :

 

« Sur la question des masques, Olivier Véran s’est retranché derrière la pénurie mondiale actuelle : « Aucun pays au Monde ne fait face à la demande !» »

 

Les besoins sont de 40 millions de masques par semaine selon la déclaration d’Olivier Véran.

Déclaration insensée du Pr Karine Lacombe nouvelle #experte du gouvernement

Ni masques ni tests & une vague plus haute qu’attendue…

Nous sommes piégés par l’impéritie gouvernementale.
Nous suivons la trajectoire italienne.
Les réas débordent et le bilan sera lourd.

Les politiques perdent dimanche l’un des leurs.
Les yeux sont ouverts.

1) Chloroquine & Azithro en ville, vite.

Le Dr Ph. Douste-Blazy lance un appel au Président Emmanuel Macron.

Son témoignage est clair et comprend le rôle clé de la médecine de ville, en première ligne et aujourd’hui sans armes.

Si nous avons bien eu une boite de 50 masques chirurgicaux il y a 3 semaines, la maigre dotation hebdo de 18 dont 6 FFP2 n’est jamais dans la pharmacie, au mieux une semaine sur deux et sans FFP2 dans notre expérience à tous.

Un traitement se présente, on nous en priverait ? Ph. Douste Blazy conclut : « L’espérance peut-elle disparaitre ? Nous avons un devoir de résistance. »

2) Durcissez le confinement

Durcissez le confinement, interdisez tout rassemblement notamment devant  les commerces de vente à emporter alimentaire qui propagent la la charge virale jusqu’au domicile pour livrer des repas non essentiels. Fermez sur réquisition sanitaire tous ces commerces non essentiels encore ouverts.

Couvre feu national à 19 heures seul la police (bleus), le corps de santé (blancs) et les pompiers (rouges) seront autorisés a circuler librement de 19h00 à 7h00.

3) Initiez un effort de guerre

Comme le préconise Jacques Attali : des usines de masque de tests et de SHA.

Réquisitionnez le LFB pour qu’il produise du plasma anticorps SARS-Cov-2 chez des patient Covid+ en mettant en place un screnning sérologique lors du don de sang à l’EFS et lors des importations de plasma.

C’est SIMPLE et cela SAUVERA des VIES. C’est le rôle d’un gouvernement responsable.

Denis Delval, le PDG du laboratoire, assure que « les 15 médicaments produits par le LFB continueront de l’être », mais il n’y aura plus aucune découverte de nouveaux remèdes à en espérer. « La recherche n’est plus une priorité pour l’entreprise, cela représente un investissement trop lourd », se résigne-t-il

Comme le tirait le journal La Croix :

4) L’état, d’urgence.

Tout est dit, tout est clair, agissez.

Cessez définitivement de « communiquer« , cela mine le petit reste de confiance des Français en l’Etat. Les sondages le confirment chaque jour la défiance règne…

On n’attend pas de la « transparence » mais des ACTES.

La deuxième vague de la pandémie sera économique, le confinement ne peut plus préserver de l’épidémie, il est déjà trop tard, nous sommes sur la pente italienne. Le confinement va éviter de noyer trop vite les réas. Mais l’impact économique sera terrible

Nationalisez dès maintenant les secteurs stratégiques, réquisitionnez le privé qui est encore vide,

Nous n’avons plus besoin des data visualisation de l’épidémie selon toutes les granularités possibles… montez un Dashboard national des lits de réas dispo, en open data et très largement accessible.

Notre mortalité Covid est la 4° la plus élevée au monde. N’attendez plus. mediterranee-infection.com/covid-19/

 

Utilisez nos start-up :

  • Pour le QT pour faire de ECG assisté par l’IA avec Cardiologs.
  • Pour faire communiquer les cas Covid19 des hopitaux vers l’extérieur utilisez Lifen
  • Le Ministère de la santé, la DGOS, vient de publier 84 solutions numériques pour réaliser la teleconsultation et le telesoin en période d’épidémie au coronavirus. Une initiative qu’il faut saluer et que tous les professionnels attendaient. Un choix large de fonctionnalités adaptées aux organisations. https://lnkd.in/efKukRx

Elargissez et abondez L’alliance digitale pour le Covid19

 

Le déconfinement n’aura lieu qu’avec des #test et des #masques

Humour Carabin +++

 

confinement teleconsultation risque covid19fr couvrefeu

Commentaires