Accueil 3e et 4e âge #SantéConnectée : le #Monde 4.0 la #Révolution en #Marche

#SantéConnectée : le #Monde 4.0 la #Révolution en #Marche

PARTAGER

La médecine 3.0 vient tout juste de naître et la 4.0 est déjà en route.

Un état  des  lieux  s’impose à nous, la médecine doit  se digitaliser  au plus  vite, c’est une évidence mais  aussi  une  urgence.

Le système de santé  actuel
est à  bout  de souffle

Les professionnels de santé font face à des patients plus âgés avec pour conséquence la perte d’autonomie inéluctable. L’allongement de l’espérance de vie entraîne de plus en plus de patients poly-pathologiques. Les nouveaux modes d’exercice nécessitent plus de coordination.

Les prises en charge sont de plus en plus complexes, la rémunération à l’acte est dévalorisée en France et implique un temps limité en consultation.

Le développement de l’ambulatoire, de l’hospitalisation à  domicile nécessite une télésurveillance et une véritable mise en commun des informations seule source d’une efficacité thérapeutique et financière.

Le système de santé français financé sur fonds publics est désespérément déficitaire. Les dépenses ne font que s’envoler dont beaucoup s’avèrent liées à des déficits de coordination, de redondances d’actes, d’erreurs iatrogènes, de non observance et de prise en charge tardive

Les projets institutionnels sont au point mort.

LES PATIENTS SONT DEVENUS  EXPERTS

Ils sont mieux informés .Ils échangent entre eux via des communautés & associations .Les patients ont besoin d’être en confiance et convaincus par leur praticien,  ils sont demandeurs de plus de service et de suivi.

Le patient devient acteur de sa santé et de nombreuses actions visent à le responsabiliser.

LES MEDECINS PEINENT A SE DIGITALISER

Ils ont moins de temps Les tâches administratives ont pris une part importante de leur temps Ils travaillent en réseau .Ils  cherchent enfin les modalités  de leur  digitalisation pour  être eux aussi  des experts car l’outil  numérique est lui bien présent.

La fronde et l’impatience de ces patients experts va déclencher une  digitalisation des professionnels de  santé.

L’avènement du web et démocratisation de l’internet haut (voire très haut) débit, l’émergence des objets connectés et de l’Internet des objets. Les capacités de stockage de données et la puissance des composants informatiques connaissent des croissances exponentielles. Le traitement de la donnée est maintenant une science et l’on voit apparaitre le Smart Data, évolution intelligente du Big Data.

C’est donc de ces éléments que l’idée de la santé connectée est née.

L’arrivée des objets connectés assure une mutation de la médecine 2.0 en médecine 3.0.   Elle est née de la possibilité qui est apparue de l’évolution technologique de mettre en corrélation tous ces éléments pour le mieux-vivre connecté.

Cependant  nous entrons très  vite dans le monde 4.0, il émerge avec ses #Startup pépites de la #FrenchTech comme une révolution numérique vertigineuse où les objets vont très vite communiquer ensemble.

Le monde 4.0 va interconnecter tous ces outils, elle apparait donc comme une priorité dans la démarche de construction de la santé connectée, recueillir en limitant les saisies au maximum centraliser l’information et permettre une vue globale sur le dossier du patient.

Les  praticiens de santé  vont ainsi permettre une prise en charge plus humaine et qualitative tout en délégant à ces graals connectés avec une limitation des tâches chronophages sans plus-value médicale.

La médecine de demain sera connectée

…mais pas sans médecin, la machine ne peut être vertueuse et performante sans l’œil expert et bienveillant de l’homme, son intervention si précieuse est aussi inéluctable.

L’expertise  de l’homme sur la machine sera primordial dans un monde 4.0  interconnecté, ce n’est pas une lutte cruelle en la machine et l’homme, mais une collaboration encore plus étroite pour faire évoluer nos pratiques médicales de demain.

Le progrès technologique suscite toujours des peurs légitimes, mais aussi des cauchemars subliminaux potentialisés par de piètres visionnaires pessimistes avides d’un immobilisme castrateur.

L’innovation et la recherche sont les  vraies ambitions vertueuses de la santé connectée

La digitalisation du médecin est inéluctable et salvatrice, mais elle  doit être rigoureuse, simple et ludique.

C’est la première étape avant de pouvoir envisager exploiter ces données dans des buts de recherche, d’épidémiologie ou de même de prévention et de réductions des déficits publics.

Le tout en répondant aux besoins de simplicité et de gain de temps des professionnels de santé ainsi qu’aux besoins des patients.

Les médecins qui n’ont pas encore franchi le pas du 3.0 vont très vite se retrouver débordés voire « #Rameurs 1.0 » aux yeux de leurs patients, et ce très rapidement.

L’évolution 3.0 est présente et palpable, la révolution 4.0 est déjà en marche, soyons tous des #ConnectedVisionnaires.

Commentaires

comments