Actualités Covid_19 : La #Téléconsultation permet de garder un lien avec son patient

Covid_19 : La #Téléconsultation permet de garder un lien avec son patient

Coronavirus : La #Téléconsultation permet de garder un lien avec le patient.

Pour continuer d’exercer, certains généralistes ont recours à la téléconsultation pour continuer à soigner des patients atteints d’autres maladies.

Tout médecin peut recourir à la téléconsultation, précise l'ARS Paca.

Les généralistes le disent : mesures de confinement obligent, et crainte d’une contamination vident peu à peu leurs salles d’attente. Les besoins demeurent cependant : pendant l’épidémie de Covid-19, on peut toujours souffrir de conjonctivite, de cystite, de gastro-entérite, bref des mille et un maux de la vie quotidienne. Pour limiter les contacts physiques, tout en maintenant le lien avec leurs patients, de plus en plus de médecins ont recours à la téléconsultation, encore peu connu. Nous en avons demandé à l’ARS de nous en rappeler les principes.

En quoi consiste exactement le principe de téléconsultation?

Il s’agit d’une consultation réalisée à distance en utilisant la visio-conférence. Elle a lieu entre un médecin, téléconsultant, et un patient. Le patient peut être accompagné par un aidant ou un professionnel de santé (ex : médecin, infirmier, pharmacien).

Qui s’en sert (généralistes, spécialistes, plateformes spécialisées) ?

Tout médecin peut recourir à la téléconsultation, quels que soient : sa spécialité, son secteur d’exercice (secteur 1, secteur 2) et son lieu d’exercice, en ville ou en établissement de santé (cabinet de ville, maison de santé pluriprofessionnelle, centre de santé, Ehpad, hôpital, clinique…). Elle est réalisable partout en France métropolitaine et dans les départements et régions d’outre-mer..

Dans le cas du coronavirus, quelle montée en puissance du dispositif est envisagée ?

La téléconsultation associée à une télétransmission représente une alternative intéressante à développer dans le cadre de la prise en charge du Coronavirus en ville. Elle permet un suivi quotidien si nécessaire des patients, tout en limitant ainsi le risque de contamination des soignants en évitant des déplacements itératifs aux domiciles. La téléconsultation peut être réalisée avec l’appui d’un infirmier libéral au domicile du patient pour les patients peu à l’aise avec les nouvelles technologies.

Les modalités de remboursement des téléconsultation ont été assouplies très récemment pour permettre un usage facilité et un recours plus important à cette pratique dans le cadre de la prise en charge Covid-19. Cependant, la téléconsultation avec le médecin traitant du patient ou un médecin de la CPTS/MSP/CS du territoire est privilégiée afin que le patient puisse être suivi dans la durée par un professionnel de santé qu’il connaît ou à défaut son bassin de vie.

Comment, par téléconsultation, différencier une grippe d’un cas de Covid-19 (impossibilité d’écouter le système respiratoire du patient, notamment) ?

Seule une analyse biologique permet aujourd’hui de confirmer qu’un patient est infecté par le Covid-19. La téléconsultation permet cependant de garder un contact fréquent avec le patient pour évaluer l’évolution de son état général.

Quels conseils en la matière donne l’ARS ?

C’est médecin qui décide si l’état de santé de son patient est compatible avec l’usage de la téléconsultation pour réaliser la consultation. La téléconsultation doit être vue comme un outil à la disposition du médecin, afin de limiter les risques de contaminations et de gagner du temps dans la prise en charge.

Pour autant, le suivi du patient nécessite un examen clinique régulier (notamment une auscultation cardiaque et respiratoire). Ainsi, l’alternance de consultations conventionnelles et de téléconsultation doit être possible aussi en situation épidémique.

Par Delphine Tanguy

Source  https://www.laprovence.com/article/sante/5942862/coronavirus-la-teleconsultation-permet-de-garder-un-lien-avec-le-patient.html