Accueil #SleepTech #SommeilConnecté : la #Startup d’Israël , #2Breathe développe un #Wearable.

#SommeilConnecté : la #Startup d’Israël , #2Breathe développe un #Wearable.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le sommeil connecté est un des marchés dont nous n’avons pas encore parlé durant ce CES 2017. Il s’agit pourtant d’un secteur majeur de la santé connectée.

En provenance d’Israël 2Breathe développe un wearable, une ceinture connectée d’aide à l’endormissent vendue au prix de 180 dollars. Selon la vidéo de présentation, 58 % des adultes éprouvent des difficultés à s’endormir.

L’objet connecté en Bluetooth analyse les mouvements de respiration de l’utilisateur. 2Breathe transforme cette donnée en tonalités sonores.

La personne qui souhaite s’endormir suit alors ces sons avec sa respiration en prolongeant l’expiration. Les sons s’adaptent automatiquement aux changements de rythme respiratoire.

L’appareil s’éteint automatiquement quand la personne s’est endormie et l’application (uniquement compatible iOS pour l’instant) retranscrit le lendemain comment cette étape essentielle s’est produite.

Cette innovation mélange de technique ancestrale et de technologie a reçu un innovations awards au CES 2017.

B. CMOO Systems a but d’apparence simple : « transformer n’importe quel interrupteur ou lampe en un objet connecté sans changer les fils ou ajouter une batterie ».

La startup conçoit deux modules nommés PeX et TeX qui permettent aux dispositifs de tirer la tension continue et d’alimenter des CPU, des écrans tactiles et de multiples capteurs aux deux extrémités du circuit.

En intégrant sa technologie brevetée dans des modules à placer dans les interrupteurs ou sur les prises, il est possible de contrôler une grande quantité d’objets depuis une seule application : alarmes, chauffes eaux, lampes, portails… CMOO Systems se fait fi des protocoles de communications puisque sa technologie fonctionne tout aussi bien avec le Zigbee, Zwave, Bluetooth, WiFI, RF et même IR.

Ici l’interopérabilité n’est presque plus un problème pour les amateurs de domotique moderne.

Source : http://www.israelscienceinfo.com

Commentaires

comments