#NeuroTech #Intelligence #Artificielle : #IBM et la maladie de #Huntington

#Intelligence #Artificielle : #IBM et la maladie de #Huntington

INTELLIGENCE ARTIFICIELLE ET SANTÉ :

QUAND IBM S’INTÉRESSE À LA MALADIE DE HUNTINGTON

 

Résultat de recherche d'images pour "huntington"

Un partenariat entre IBM et la Fondation CHDI vient d’être conclu pour prédire la progression des symptômes de la maladie de Huntington.
La méthode de prédiction développée par IBM est basée sur l’exploitation d’un modèle d’intelligence artificielle (IA) qui utilise les données obtenues grâce aux IRM des patients.

Sur la base de la connaissance médicale actuelle, on sait que les symptômes de la maladie de Huntington apparaissent quand le patient est âgé de 30 à 40 ans. Cependant, il est encore impossible de savoir quels symptômes vont apparaître et comment ils évolueront dans le temps.

 

Crédits Pixabay

La méthode d’IA développée par IBM est donc censée répondre à ces questions en prédisant quand apparaîtront les symptômes et comment l’état de santé du patient se dégradera avec le temps.

 

Une prédiction basée sur une IRM du cerveau

 

L’IA développée par IBM exploite une IRM du cerveau réalisée sur le patient pour prévoir l’apparition des premiers symptômes de la maladie de Huntington. Le programme est entraîné en utilisant des signaux de la substance blanche et permettra ainsi, outre la prédiction temporelle des symptômes, d’évaluer la vitesse de dégénérescence des fonctions vitales du patient.

 

D’après l’opinion relativement optimiste des chercheurs d’IBM, une seule IRM devrait être suffisante pour permettre de prédire la dégradation des performances cognitives et motrices du patient.

 

Toujours d’après leurs dires, cette seule imagerie cérébrale est également suffisante pour prédire le moment où les symptômes feront leur apparition.

 

Une avancée non négligeable pour la recherche médicale

Bien que cette avancée technologique ne permette pas de freiner l’évolution de la maladie, elle apporte certains éléments de réponses qui pourront aider aussi bien les patients touchés par la maladie que le monde de la recherche médicale.
D’un côté, grâce à la prédiction réalisée par la méthode d’intelligence artificielle, le patient devrait être mieux préparé face à l’arrivée de la maladie. Il pourra ainsi prendre les dispositions nécessaires face à l’évolution de son état de santé.

D’autre part, la méthode de prévision développée par IBM offre aussi une aide précieuse à la recherche médicale. À titre d’exemple, lors des essais cliniques de nouveaux traitements, cette méthode devrait permettre de réaliser une meilleure sélection et donc un meilleur suivi des  patients en se basant sur l’état d’avancement de leur maladie

.

Commentaires