Connected Doctors #Robotique : un #RobotChirurgien « autonome » opère un intestin

#Robotique : un #RobotChirurgien « autonome » opère un intestin

C’est une première mondiale qui montre l’avancée de la robotique dans le domaine de la médecine. Un robot autonome a effectué une opération des intestins avec grand succès.

C’est une première mondiale qui donne beaucoup d’espoir. Un robot autonome a réussi à suturer, avec grande précision un intestin de porc.

Afficher l'image d'origine

Une intervention particulièrement délicate effectuée sur des tissus mous qui met au jour les avancées de la robotique dans le domaine de la santé. L’opération fut détaillée dans la revue Science Translational Medicine.

The Smart Tissue Autonomous Robot (STAR) can autonomously perform 60 percent of bowel anastomosis on pig intestines. Photo by Children’s National Medical Center

Autonome, mais supervisé par des chirurgiens

Ce robot baptisé STAR « Smart Tissue Autonomous Robot » ne remplace pas pour autant le chirurgien qui se charge toujours de superviser l’appareil et qui interviendra en cas de complication.

Malgré tout, c’est une avancée remarquable d’autant plus que ce type d’opération rencontre souvent des complications opératoires. Interrogé à ce sujet, le Dr Peter Kim de la faculté de médecine George Washington précise : « L’objectif n’est pas de remplacer les chirurgiens mais de leur donner des outils comme Star, qui en rendant la procédure plus intelligente, peut garantir de meilleurs résultats pour les patients« .

Bardé de capteurs

Jusqu’à présent les robots utilisés dans la chirurgie des tissus mous (c’est-à-dire l’ensemble des tissus du corps autres que les os et les organes) étaient contrôlés par des chirurgiens.

Le résultat varie donc suivant la technique utilisée ou la dextérité de la personne. L’avancée fondamentale de Star est son autonomie, ce dernier dispose d’une pléiade de capteurs qui lui permettent de s’orienter et d’effectuer des sutures sans aucune aide. On retrouve ainsi un système d’imagerie 3D ou encore des capteurs de pressions ultrasensibles.

Les chercheurs précisent que le robot Star ne sera pas commercialisé avant de nombreuses années, des batteries de tests étant auparavant nécessaires.