Accueil 3e et 4e âge #Monde 4.0 : #OrangeHealthcare, la priorité du maintien à domicile

#Monde 4.0 : #OrangeHealthcare, la priorité du maintien à domicile

ORANGE : Quatrième baromètre santé 360 Odoxa pour Orange Healthcare et MNH : les nouvelles technologies plébiscitées pour le maintien à domicile

Afficher l'image d'origine

88% des Français plébiscitent l’utilisation des objets connectés en faveur de l’accompagnement du vieillissement, la prévention et la qualité des soins

La dépendance demeure la préoccupation majeure des Français et des Européens : les trois-quarts des Français se déclarent en effet concernés personnellement par la question de la prise en charge du vieillissement et de la dépendance.

Dans ce cas, les Français n’hésiteraient pas entre le maintien à domicile et l’intégration dans un établissement : 87% préféreraient rester chez eux.

Afficher l'image d'origine

D’ailleurs, 8 Français sur 10 considèrent les nouvelles technologies (internet, applications, objets connectés, etc.) comme une solution efficace pour améliorer le maintien à domicile des personnes âgées. Les avis des Français (88%) et des Européens (74%) en la matière convergent, puisqu’ils sont nombreux à plébisciter l’utilisation des objets connectés dans l’accompagnement du vieillissement, ainsi que pour améliorer la prévention et la qualité des soins.

Une large majorité de Français pense que les nouvelles technologies permettront à l’avenir de faciliter la vie des seniors :

  • « en améliorant la sécurité de leur domicile » (85%) ;
  • « en proposant aux seniors atteints de maladies chroniques des outils leur permettant un meilleur suivi de leurs traitements » (84%) ;
  • « en développant des outils connectés pour le suivi de leur santé au quotidien » (81%) ;
  • « en proposant aux seniors des outils autour du bon usage des médicaments » (78%) ;
  • « en proposant des applications permettant de rompre ou limiter leur isolement » (77%) ;
  • ou encore en proposant « des systèmes de prévention des risques dans leurs activités quotidiennes à l’extérieur de chez eux » (76%) ou « à leur domicile » (74%).

L’intérêt et la confiance des Français pour l’utilisation des nouvelles technologies dans le maintien à domicile se renforcent : lors de la première vague du baromètre 360, le taux des réponses positives était de 6 points inférieur à celui mesuré aujourd’hui : 73% en moyenne en avril 2014 contre 79% aujourd’hui en mars 2016.

Et pourtant la santé connectée, ses nouvelles technologies et son impact positif sur la santé des seniors restent insuffisamment abordés dans le débat public selon les Français.

Opérant au cœur des nouvelles technologies de l’information dans le secteur de la santé, les services d’Orange Healthcare à destination des professionnels de santé facilitent les échanges de données entre professionnels de santé et patients, dans le respect du secret médical.

Ces échanges de données permettent le maintien à domicile sécurisé des patients âgés ou dépendants, offrant ainsi une opportunité de réduction des coûts et une amélioration de la qualité de vie globale.

« La transformation digitale de l’accompagnement du vieillissement et de la dépendance est une priorité pour Orange Healthcare. Cette transformation n’a pas encore été amorcée à l’échelle nationale. Une prise de conscience politique est nécessaire pour améliorer l’organisation de cet accompagnement, financer ces nouvelles technologies et en généraliser l’usage auprès des professionnels de l’action-sociale, médico-sociale et sanitaire » annonce Nadia Frontigny, Vice-Présidente Care management* d’Orange Healthcare.

Commentaires