Actualités #Coronavirus : les patients optent pour la #Télémédecine

#Coronavirus : les patients optent pour la #Télémédecine

Coronavirus : les patients optent pour la télémédecine
A l’heure de la crise du Coronavirus, la télémédecine a le vent en poupe.
A La Roche-sur-Yon, les patients plébiscitent ce type de consultation.
Le docteur Cécile Cottreau pratique la télémédecine.
Le docteur Cécile Cottreau pratique la télémédecine.

Après les annonces drastiques du Président de la République Emmanuel Macron, les patients se sont rués sur le standard téléphonique de la maison de santé pluridisciplinaire des Forges, à La Roche-sur-Yon.

Pour les médecins généralistes, la téléconsultation trouve toute son utilité en ce début de crise sanitaire liée au Coronavirus.

« Bonjour Docteur, je tousse et je fais un peu de fièvre depuis ce matin, mais je suis sûre que c’est mon allergie aux chats qui reprend. Or, mon employeur m’a renvoyé chez moi consulter un médecin, par peur du Coronovirus… Je fais partie de la cellule de crise du rectorat ».

Devant l’écran d’ordinateur du médecin généraliste Cécile Cottreau, la téléconsultation prend son sens :

« C’est une patiente que je connais, elle est régulièrement suivie ici, elle n’a pas de symptômes inquiétants : cette méthode permet de gagner du temps et d’éviter à cette patiente de risquer de venir en cabinet être au contact d’autres malades ».

Drôle d’ambiance

Depuis ce vendredi matin, il règne une drôle d’ambiance à la maison de santé des Forges de La Roche-sur-Yon. Le standard téléphonique est pris d’assaut, et les créneaux de téléconsultation sont prisés des patients.

« Les gens les plus fragiles, qui ont des maladies ou qui sont dans des situations à risques appellent pour demander un avis médical ».

« Et puis il y a ceux qui ont des symptômes et qui ne veulent pas venir pour risquer le contact avec d’autres.

Enfin, « énormément de parents appellent pour savoir s’ils peuvent mettre leur enfants en garde chez les grands-parents : ils veulent un avis médical », témoigne le médecin Cécile Cottreau.

C’est un peu la panique générale. Beaucoup de patients ont également annulé leur rendez-vous.

Une accélération des téléconsultations

« Les gens s’excusent de venir. Mais il ne faudrait pas que le Coronavirus occulte les pathologies habituels », prévient le docteur Cottreau.

« On préconise la téléconsultation pour ceux qui ont des craintes d’être atteints du Coronavirus mais qui ne veulent pas venir au contact d’autres gens au cabinet médical », explique la secrétaire.

Sur les sept médecins généralistes de la maison de santé, quatre pratiquent déjà depuis un an la télémédecine et les trois autres collègues seront également sur ce support d’ici quelques jours.

« On a de plus en plus de demandes depuis deux semaines. »

Sur les 173 téléconsultations depuis le 1er janvier 2020, 96 ont eu lieu ces 30 derniers jours. Pour répondre aux demandes, les médecins ont d’ailleurs doublé les créneaux réservés à ce type de consultations à distance. Les patients peuvent directement prendre rendez-vous sur la plateforme Doctolib, sur les créneaux de télémédecine.