Accueil Actualités #Cholet , le centre névralgique des #ConnectedDoctors

#Cholet , le centre névralgique des #ConnectedDoctors

Cholet, centre névralgique des professionnels de santé connectés

Le médecin choletais Eric Couhet va faire de son réseau de professionnels de santé adeptes de la santé connectée une association nationale basée dans les Mauges.

La première assemblée générale est prévue pour avril prochain. Les statuts ont été déposés auprès des services de l’Etat : Connected doctors fait émerger son association.

Capture-d’écran-2015-02-05-à-16.03.49

Ce réseau de professionnels de la santé actifs sur les réseaux sociaux œuvre pour la promotion de la e-santé, avec pour moteur principal le praticien choletais Eric Couhet, généraliste dans les Deux-Sèvres.

« L’objectif de se regrouper en association est d’être plus puissants, de se faire entendre. Ainsi, on aura plus de portée face aux start-up et à l’industrie de la santé connectée. »

« Cholet la digitale »

Ce concept vise à transposer les innovations technologiques dans le domaine de la médecine. Il s’agit, notamment, de proposer un suivi à distance de l’état des patients, qui transmettraient par mail au médecin les données recueillies grâce à des outils comme le glucomètre, ou le tensiomètre. « On n’a pas le choix, justifie Eric Couhet. Le nombre de médecins diminue, le nombre de patients augmente. Il y a des déserts médicaux. »

Le réseau Connected doctors regroupe 1 200 et 1 800 personnes, des médecins aux pharmaciens ou juristes. Eric Couhet espère que l’association pourra attirer entre 1 000 et 1 500 personnes « au niveau national. La structure permettra de faire des actions concrètes, de compter nos forces pour défendre le lobby médical face à l’industrie ».

Le Choletais entend bien faire de « sa » ville un environnement porteur pour les projets à venir. « « Cholet la sportive » pourrait devenir « Cholet la digitale » ou la numérique ! C’est une ville pas trop grande, où tout le monde se connaît. C’est le lieu idéal pour implanter le siège de l’association. »

Localement, Eric Couhet souhaiterait lancer des pistes d’action autour du futur Ehpad (Établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) du Val de Moine ou de la polyclinique. « On pourrait imaginer un programme pilote autour de la médecine ambulatoire connectée. Plusieurs collègues semblent intéressés. »

Restera ensuite à convaincre totalement les généralistes, parfois un peu rétifs.

« On va créer une « task force », un comité de pilotage avec des professionnels, des institutionnels. Il faut y aller pierre par pierre mais la volonté est là. »

Vivien LEROUX