Accueil Actualités #MédecineDigitale : #NouvelleAquitaine lancent deux nouveaux services #e-santé

#MédecineDigitale : #NouvelleAquitaine lancent deux nouveaux services #e-santé

Partage d’imagerie médicale et identité du patient : la #NouvelleAquitaine annonce le déploiement de deux nouveaux services e-santé

Dans le cadre de sa politique régionale d’E-Santé, l’Agence Régionale de Santé (ARS) Nouvelle-Aquitaine va compléter son socle de services numériques au service des usagers et des professionnels de la région en déployant deux nouveaux services courant 2018 : le partage sécurisé de données d’imagerie médicale et un serveur garantissant l’identité du patient.

#KRYPTON : des services numériques pour faciliter le partage et l’échange de l’imagerie médicale entre professionnels de santé et améliorer la qualité et l’égalité d’accès aux soins pour les patients.

#KRYPTON  regroupe un ensemble de services numériques autour de l’imagerie médicale, qui permettra concrètement :

–  La constitution d’un dossier d’imagerie « patient » unique au niveau de la région, permettant aux professionnels et aux établissements de santé l’accès à toutes les antériorités disponibles, quelle que soit la structure dans laquelle les examens précédents ont été réalisés,

– La possibilité de demande d’avis avant transfert d’un patient vers un autre établissement, ou la demande d’un second avis par un expert (radiologues, médecins nucléaires…),

– La diffusion des résultats vers les médecins prescripteurs et les patients via un accès unique, simple et sécurisé, aux examens d’imagerie médicale quelles que soient les structures dans lesquelles les examens ont été réalisés.

Ces services ont été identifiés et définis lors de travaux conjoints entre l’ARS, le Conseil professionnel de la radiologie française (G4), l’URPS Médecins libéraux et des experts d’établissements de santé (cliniciens et des Systèmes d’Information).

Sur la base de ce catalogue de services, l’ARS a missionné le GRADEs GIP ESEA(1) pour lancer un dialogue compétitif début 2017, qui a abouti fin 2017, grâce à la mobilisation de tous les acteurs, au choix consensuel et partagé de la solution portée par Carestream.

« KRYPTON » permettra ainsi la mise en place de services classiquement référencés pour ce type de projet (service PACS, stockage, archivage, échange et partage) mais également de nouveaux services novateurs : un service de dosimétrie régional (suivi des dosages de rayons reçus pour chaque patient), un service de dépôt de demande d’examens disponible pour les professionnels de santé prescripteurs, un service d’anonymisation des données d’imagerie dans le cadre de projets de recherche régionaux.

Les services standards intègrent par ailleurs une couverture fonctionnelle très large avec, notamment, l’accès à des outils de création de comptes rendus multimédia dynamiques, de post-traitement avancé (nativement intégrés aux applications de diagnostic), la gestion de l’imagerie hors radiologie.

Ces services seront disponibles en mobilité (astreinte ou garde).

Noëlle SAINT-UPÉRY, Directrice du GRADeS ESEA, se félicite du choix réalisé

Le projet Krypton est un des premiers projets qui sera déployé dans le cadre de la région Nouvelle-Aquitaine et de notre nouvelle structuration en GIP ESEA.
Il a pour vocation à répondre aux besoins des professionnels de santé dans l’exercice de leur fonction au niveau de leur structure publique ou libérale.
Très attendu par ceux-ci, il peut aussi répondre à certaines attentes des DSI dans le cadre de la mise en place de solutions convergentes pour les GHT.
Enfin, ce service est accessible en mobilité afin d’offrir une solution adéquate aux cas de situations d’astreinte ou de garde.
Notre choix final a été guidé par la conviction que #Carestream est bien en mesure d’offrir à nos bénéficiaires des solutions pertinentes, matures et à la pointe de la technologie actuelle

Un #Serveur garantissant l’identité du patient.

Le deuxième service concerne la mise en œuvre d’un serveur de rapprochement d’identités des patients.

La qualité de l’identification d’un usager est l’un des principes fondamentaux de la qualité et de la sécurité des prises en charge. Au cœur de l’ensemble des projets mettant en œuvre des mécanismes de partage et d’échange de données médicales, ce service sécurisera l’usage de KRYPTON, mais également celui d’autres projets régionaux ou territoriaux.

L’ARS s’est également appuyée sur des représentants des professionnels de santé et des experts pour définir le besoin autour de ce service,  ainsi qu’une politique régionale d’identitovigilance.

Inclus dans le dialogue compétitif lancé par le GIP ESEA en 2017, les acteurs ont retenu de manière consensuelle et partagée la solution portée par Maincare.

Les services seront disponibles à partir de juin 2018 et le déploiement, au sein des établissements et des cabinets de radiologie, sera assuré par ESEA.

Source : Communiqué ARS ET GIP ESEA

 

Commentaires

comments