Accueil Actualités #SantéConnectée : #Enfin l’émergence d’un enseignement #Universitaire

#SantéConnectée : #Enfin l’émergence d’un enseignement #Universitaire

PARTAGER

L’université Paris Diderot et l’AP-HP créent un Diplôme Universitaire (DU) dédié à la santé connectée qui s’adresse non seulement aux professionnels de santé mais à toutes celles et ceux qui s’intéressent à cette problématique.

Les inscriptions sont ouvertes.

Début des cours le 11 janvier 2018.

Dans la droite ligne de l’Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) lancé par l’AP-HP et le CHU de Nantes portant sur la dimension E-santé et innovation des hôpitaux de demain (lien site web), l’université Paris Diderot et l’AP-HP créent un enseignement original dédié à la santé connectée mêlant enseignement théorique et élaboration de projets innovants.

Porté par le Centre de responsabilité « Santé connectée » nouvellement créé de l’hôpital Bichat-Claude Bernard, AP-HP co-dirigé par le Pr Patrick Nataf, chirurgien cardiaque et par le Dr Boris Hansel, endocrinologue-nutritionniste l’université Paris Diderot, le DU « Enseignement pratique multidisciplinaire de santé connectée » rassemble les expertises de professionnels issus de la santé (médecins, chercheurs de l’AP-HP) et de startups, de juristes et d’économistes, et de l’ingénierie de l’université Paris Diderot (IUT).

« L’enseignement pratique multidisciplinaire de santé connectée est un diplôme universitaire accessible aux soignants mais aussi aux administratifs, startupers et investisseurs qui souhaitent acquérir des bases médicales, techniques, juridiques et économiques pour mener à bien des projets de santé connectée. Nous avons conçu la formation comme un « laboratoire d’idées », où peuvent émerger des projets innovants qui pourront se concrétiser à l’avenir, à l’heure où nous construisons le futur Campus hospitalo-universitaire du Grand Paris-Nord regroupant sur un site unique l’université, et les hôpitaux Bichat et Beaujon » explique le Dr Boris Hansel.

Dédiée aux personnes qui souhaitent construire et s’impliquer dans des projets de e-santé, cette formation qui débutera en janvier 2018 comporte trois volets :

. un enseignement dispensé en présentiel et en e-learning en partenariat avec Medscape, site d’information médicale,

. des travaux pratiques pour la compréhension du fonctionnement des objets connectés,

. des travaux tutorés comprenant une bourse aux projets (élaboration d’un programme d’e-santé, d’un objet connecté, commercialisation d’un produit dans le domaine de la e-santé…) qui permettra d’identifier et sélectionner les sujets les plus attrayants. Ces projets feront l’objet d’un travail en équipe dont l’objectif est de décrire toutes les étapes permettant leur concrétisation. Les étudiants auront accès à un conseil d’experts dans les domaines juridique, médical, technique et commercial.

La validation du diplôme est obtenue par l’écriture d’un mémoire issu de ces projets de santé connectée.

« La santé connectée n’est pas enseignée au cours des études médicales. Elle ne l’est pas non plus dans les cursus de formation des paramédicaux et administratifs. Il nous a semblé important de combler cette lacune et de proposer un enseignement transversal de la santé connectée à tous ceux qui ont compris l’imminence du virage numérique en médecine. Notre volonté est de mettre à disposition une formation en parfaite adéquation aux besoins et attentes des acteurs de la e-sante. C’est pour cela que les partenaires industriels sont impliqués dans la définition et la réalisation des enseignements. Afin de rester à la pointe des évolutions technologiques, ce DU est couplé à des projets de recherche conjoints sur des thématiques liées à la e-santé » explique le Pr Nataf.

Commentaires

comments