Accueil Asthme #AstraZeneca innove avec #Turbu+ #dispositifconnecté pour suivre le traitement de l’ #asthme...

#AstraZeneca innove avec #Turbu+ #dispositifconnecté pour suivre le traitement de l’ #asthme !

PARTAGER

Turbu+, 1er dispositif médical connecté à un système d’inhalation

L’asthme est une des pathologies chroniques les plus répandues en France. 4,15 millions de personnes* en souffrent. Il s’agit également de la première maladie chronique chez l’enfant. Parmi ces nombreux malades, 3 personnes sur 5* vivent encore avec un asthme mal contrôlé qui détériore leur quotidien et peut mettre leur vie en danger.

AstraZeneca met à la disposition des pneumologues et de leurs patients un nouveau service : Turbu+. Turbu+ est le premier dispositif connecté à un système d’inhalation permettant aux médecins et aux patients de suivre les prises du traitement et de faciliter la discussion autour de l’observance.

Visuel Turbu+.jpg

Un service à haute valeur ajoutée pour le médecin et les patients

Une fois le dispositif Turbu+ fixé sur la molette du dispositif d’inhalation et jumelé au smartphone du patient, celui-ci va enregistrer chaque chargement de dose et permettre ainsi de suivre les inhalations du patient.1

Ces données collectées sur l’observance du patient peuvent constituer la base d’une discussion entre le médecin et son patient et permettre au médecin d’adapter au mieux le traitement de ce dernier. Ces informations objectives peuvent être consultées via un portail internet par le médecin quand il le souhaite, en amont ou pendant la consultation avec le patient.

De son côté, le patient peut suivre les prises de son traitement sur l’application Turbu+ installée sur son smartphone. Cette application comporte également une fonction de rappel. Si l’observance est bonne, le patient recevra des encouragements afin de maintenir sa motivation. Des conseils individualisés lui sont communiqués par l’application. Il pourra accéder également à des informations utiles à son quotidien via un portail internet. Le service Turbu+ peut ainsi aider le médecin à motiver le patient dans sa prise de traitement.

Un Thunderclap, qu’est-ce que c’est ?

Thunderclap est un site internet (https://www.thunderclap.it/fr) proposant un outil original qui permet d’amplifier la visibilité d’un message sur les réseaux sociaux. L’idée est de créer un « buzz » avec l’aide d’autres personnes souhaitant se rallier à une cause. Thunderclap permet de créer une campagne et de rechercher des soutiens. L’utilisation est très voisine des plateformes de crowdfunding.

En lançant son premier Thunderclap, le 6 septembre, le laboratoire AstraZeneca souhaite attirer l’attention des réseaux sociaux sur le lancement d’un nouveau dispositif connecté innovant ayant pour but d’améliorer le suivi du traitement des patients asthmatiques et de faciliter la prise en charge de la maladie par le médecin.#Asthme #Connecté

Pour vous inscrire à ce Thunderclap, suivez ce lien : https://www.thunderclap.it/projects/61189-pour-un-asthme-connecte

Le 6 septembre cette campagne débute. Afin que cette opération soit une réussite, nous comptons sur vous pour diffuser cet appel au plus grand nombre.

Participez à ce Thunderclap pour montrer votre soutien aux patients asthmatiques, et sensibiliser le grand public à cette maladie fréquente mais qui nécessite encore une attention toute particulière.

Participez à ce Thunderclap pour mettre en avant que de nouvelles solutions innovantes existent pour améliorer le suivi de la maladie et favoriser l’observance.

Participez à ce Thunderclap pour mettre en lumière l’importance d’innover toujours plus au service des patients asthmatiques.

AstraZeneca s’engage

Depuis plusieurs années, le laboratoire AstraZeneca s’engage à innover au service des malades et des professionnels de santé. En mettant à leur disposition des technologies toujours plus innovantes, nous souhaitons faciliter la vie des patients au quotidien.

Notre objectif ? Améliorer le suivi et l’accompagnement des patients asthmatiques. En effet, depuis plusieurs années, AstraZeneca s’efforce d’optimiser et moderniser la prise en charge de cette pathologie souvent mal contrôlée. Nous concevons l’innovation technologique comme un levier, qui doit être mis au service du renforcement du lien médecin-patient.

Si vous êtes attirés par l’innovation, rendez-vous au hackhaton dédié aux maladies respiratoires, le « RespirH@cktion » qui se tiendra du 17 au 19 novembre prochain.

Source* : Rapport IRDES – L’asthme en France en 2006 : prévalence contrôle et déterminants. Anissa Afrite, Caroline Allonier, Laure Com-Ruelle, Nelly Le Guen.

 

 

Commentaires

comments