Accueil Actualités #ConnectedHealthLab : la #Patiente 3.0 créatrice du #ConsentementMédicalEclairé et #Connecté

#ConnectedHealthLab : la #Patiente 3.0 créatrice du #ConsentementMédicalEclairé et #Connecté

PARTAGER
#ConnectedHealthLab fait émerger la nouvelle et réelle relation médecin-patient 3.0 de  demain.
La relation médecin patient est une alchimie des plus sensibles et transformer ce qui historiquement est plutôt une chape de plomb descendante en or d’humanisme et d’échange s’avère des plus délicats mais désormais possible.
La #SantéConnectée n’est pas un assemblage de gadgets, une galaxie d’applications, un #BigData inéfficace.£

Non la santé connectée c’est un peu de tout ça à la fois sans rien en être.
La #SantéConnectée c’est avant tout une partie de la médecine personnalisée.
La #SantéConnectée, c’est aider le médecin à focaliser son attention sur le patient en lui enlevant les tâches de saisie, lui faire gagner du temps.
C’est l’essence même du ConnectedHealthLab  à #Cholet  , le #LivingLab de #ConnectedDoctors.
Lorsque la toise, la balance, le tensiomètre, les différents éléments techniques incrémentent de manière autonome la base de données du médecin sans que celui-ci ait besoin de saisir quoi que ce soit, c’est du temps et/ou de l’attention médicale précieuse de gagnée.
La #Santéconnectée, c’est aussi la collecte de données médicales directement  dans le logiciel métier du patient via différents types de dispositifs médicaux quels qu’ils soient, du moment que ceux-ci présentent les garanties de fournir des données de qualité, fiables et exploitables.

 

buenas

Ainsi la #SantéConnectée, c’est donc également la qualité de l’algorithme qui va exploiter ces données et la manière dont celui-ci va permettre d’en extraire la substantifique moelle vertueuse pour des recherches médicales expertee et épidémiologiques.
Les enjeux sont énormes : il s’agit d’améliorer le confort du médecin mais également de rendre omniprésente mais invisible l’informatique dans la relation frontale entre le médecin et le patient, permettre de prolonger au plus loin la relation entre le patient et le médecin à l’extérieur du cabinet, sans empiéter sur la vie privée des professionnels de santé.

 

Capture-d’écran-2015-02-05-à-16.03.49Pour les patients la question reste une amélioration de leur prise en charge, médicamenteuse ou non avec le développement de la #TéléConsultation et de la #TéléExpertise entre professionnels pour pallier au #DésertMédical géographique et social.
Pensons notamment au maintien à domicile des personnes âgées ou encore en situation de dépendance.
La santé connectée avec un #Patient 3.0 doit enfin faire émerger un nouveau consentement très éclairé ,  et évidemment connecté.

Commentaires

comments