Accueil Actualités #ChirurgiePédiatrique 3.0 : l’#EnfantRoi émerge à l’#HôpitalNecker

#ChirurgiePédiatrique 3.0 : l’#EnfantRoi émerge à l’#HôpitalNecker

PARTAGER
Un robot unique destiné à la chirurgie pédiatrique à Necker

L’hôpital Necker-Enfants malades a inauguré un nouveau robot chirurgical dédié à la chirurgie pédiatrique. Il s’agit d’une première en France.

C’est une première en France. L’hôpital Necker-Enfants malades AP-HP a inauguré lundi 12 décembre un nouveau robot destiné à la chirurgie pédiatrique. Cet équipement novateur permettra à la fois de « poursuivre le développement de la chirurgie mini-invasive en pédiatrie, pour proposer une nouvelle approche chirurgicale et améliorer la qualité de vie des jeunes patients » a déclaré l’AP-HP dans un communiqué.

Grâce à sa haute technologie, ce robot composé de quatre bras sur lesquels sont disposés des caméras, permet un grossissement de l’image jusqu’à 15 fois, une vision 3D-HD de haute définition, des instruments articulés à sept degrés de liberté, une gestuelle fine dans un espace restreint, des mouvements intuitifs… Autant d’atouts qui améliorent considérablement la précision des opérations. Parfaitement adapté à la chirurgie pédiatrique, il sera par exemple utilisé pour réaliser des interventions complexes de chirurgie ablative ou reconstructive. De plus, la durée d’hospitalisation, les douleurs post-opératoires, les séquelles esthétiques, et par conséquent le traumatisme psychologique lié à l’intervention devraient être réduites.

La dernière version du robot « Intuitive Surgical, da Vinci Xi® », le premier à être utilisé en pédiatrie, prévoit d’effectuer 250 opérations par an et sera utilisé dans toutes les spécialités pédiatriques, qu’il s’agisse d’urologie, de chirurgie viscérale et pelvienne, d’oncologie, d’ORL, de microchirurgie ou encore de chirurgie cardiaque. Rappelons que la chirurgie mini-invasive s’est développée ces dernières années chez l’adulte, puis chez l’enfant, en passant de la chirurgie ouverte vers la chirurgie par cœlioscopie. Cette méthode a notamment permis de réaliser de petites incisions par lesquelles on introduit les instruments, évitant ainsi les larges ouvertures de l’abdomen.

Cette chirurgie robot-assistée, développée en Amérique du Nord, devrait donc contribuer à faire évoluer encore plus ces pratiques en France.

Commentaires

comments